feelingo

Chef-lieu de la région Occitanie dans le Sud de l’Hexagone, Toulouse se hisse au rang de capitale européenne de l'industrie aéronautique et spatiale. Elle regroupe également d’autres industries de pointe dans les secteurs informatique, chimique ou de services et dispose de plusieurs centres de recherches.

Traversée par la Garonne, il règne à Toulouse une certaine douceur de vivre avec son architecture typique des cités du Midi de la France et son patrimoine historique riche. Connue pour ses bâtiments de briques en terre cuite qui lui valent son surnom de « ville rose », c’est est également le point de départ du canal du Midi qui relie la ville à la mer Méditerranée.

Les incontournables

Déambulez dans les ruelles étroites des vieux quartiers de Toulouse avant de rejoindre la grande place du Capitole et son imposant monument qui abrite l’Hôtel de ville et un théâtre.

Entre le Capitole et la Garonne, l’ensemble conventuel des Jacobins des XIIIème et XIVème siècles est un chef-d’œuvre de l’art gothique languedocien à ne pas manquer. Il en est de même pour le musée des Augustins qui recèle une formidable collection de sculptures médiévales, ainsi que des peintures de Manet et de Toulouse-Lautrec.

Vous ne vous lasserez pas non plus d’admirer la basilique Saint-Sernin, le plus grand édifice roman de France et une étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Partez ensuite à l’aventure dans la cité de l’Espace, avec son planétarium et sa réplique de la station spatiale Mir. Puis, terminez la journée par une petite promenade sur les berges de la Garonne ou du canal du Midi, agréable surtout après avoir dégusté un authentique cassoulet dans l’un des restaurants alentours.

À moins d’1 heure au nord-ouest de Toulouse, Albi et sa cité épiscopale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010 méritent incontestablement le détour.

De même, à un peu plus d’1 heure mais cette fois-ci au sud-est de la technopole toulousaine, la citadelle médiévale de Carcassonne est immanquable avec son château, le château Comtal et ses remparts, eux aussi classés à l’UNESCO.

Transport

Vous pouvez atterrir à l'aéroport de Toulouse-Blagnac situé à une vingtaine de minutes du centre-ville (trafic fluide) avec la navette (environ 8 €) ou en taxi (environ 25 €). Comptez une trentaine de minutes en tramway et à peu près1,70 €, le ticket.

La gare de Toulouse-Matabiau, proche du centre-ville (une quinzaine de minutes à pied, ou en métro), est desservie par le TGV en provenance de plusieurs villes françaises (Paris en 4h30, Bordeaux en 2h15 ou encore Lyon en 4h10). Il existe aussi une ligne Barcelone-Toulouse qui circule pendant l’été.

La gare routière se trouve à côté de la gare ferroviaire, avec des liaisons de bus en provenance de l’Espagne et du Portugal notamment.

Enfin, le réseau autoroutier qui mène à Toulouse est très dense ce qui facilite aussi l’accès à la ville.

La ville est desservie par le réseau de transport en commun Tisseo qui propose des lignes de bus, de métro et de tramway. Pour un ticket d’une journée, vous en aurez pour 6,10 €. Ce ticket est valable dans tous les types de transport.

Il existe également des stations de vélos en libre-service mis en place par la mairie dans toute la ville moyennant 1,20 € pour 24 heures.

Notre sélection d'hébergements à Toulouse