feelingo

Cordoue, ville phare de l’Espagne musulmane à l’époque du Califat, est une ville typique d’Andalousie connue pour ses ruelles pavées encadrées de maisons blanches, son architecture où se mêlent les styles maure, chrétien, romain ou encore juif, ses nombreux jardins et aussi sa riche cuisine à base de tapas, entre autres.

Considérée comme l’une des villes européennes les plus moderne, Cordoue vous ouvre ses portes pour un voyage plein de soleil et de découvertes.

Les incontournables

Le premier lieu d’intérêt à visiter lors de votre séjour à Cordoue est très certainement sa Mosquée-Cathédrale (aussi appelée Mezquita soit « Petite Mosquée » en espagnol). En effet, après la Reconquista espagnole au XVème siècle, les bâtiments musulmans des villes reprises furent détruits. Cependant, la mosquée disposait d’une architecture tellement grandiose et d’une telle esthétique avec ses jardins et ses décors en azulejos, que les Espagnols décidèrent de la conserver mais de la transformer en cathédrale.

Une fois imprégnez de ce bel édifice, dirigez-vous vers l’ouest, à une dizaine de minutes à pied, pour découvrir le majestueux Alcazar des rois chrétiens avec ses magnifiques jardins maures, ses deux tours gothiques et sa muraille qui rappelle l’architecture almohade. Vous pourrez également y admirer des mosaïques qui, quant à elles, sont inspirées de l’art romain.

Continuez votre découverte des vestiges romains de la ville en traversant le pont romain qui trône au-dessus du Guadalquivir. Ce dernier vous permettra de rejoindre la tour de la Calahorra qui abrite le musée vivant Al-Andalus consacré à l’histoire de l’Espagne musulmane.

Plus au nord, arrêtez-vous sur le site de l’ancien temple romain en passant par la place de la Corredera avec ses nombreux cafés, idéale pour une pause déjeuner et se régaler d’un salmorejo (soupe de tomate froide servie avec des œufs et du jambon ibérique), plat typique de la ville. Puis, dirigez-vous vers le quartier juif, situé en plein cœur de la ville, avec sa belle synagogue

Non loin de là vous pourrez visiter l’église Saint Bartolomé ou alors vous promener au cœur des jardins de la Victoire avant de finir la soirée dans l’un des théâtres de Cordoue pour voir un spectacle de flamenco.

Enfin, si vous envisagez de rester un peu plus longtemps à Cordoue, laissez-vous alors émerveiller par le palais de Viana et ses 12 patios aux plantes exotiques ou encore par les écuries royales, fondées en 1570 par le roi Felipe II, qui vous proposeront un spectacle équestre les mercredi, vendredi et week-end pour une quinzaine d’euros.

Marquée de façon durable par son héritage musulman, la région regorge de villes et villages à découvrir.

Partez à la découverte d’Hornachuelos, à environ 1 heure de voiture de Cordoue. Située à l’orée du parc naturel du même nom, cette région andalouse vous séduira aussi bien par son patrimoine, à l’image du château Almodovar, situé dans la commune du même nom, que par ses sentiers balisés au cœur de la nature.

Profitez de votre visite d’Almodovar del Rio, pour découvrir la mazmorra, soupe à base d’amandes. Puis, rendez-vous à Montilla (45 min de route) pour visiter son musée du vin. Enfin, ne manquez pas le site archéologique de Baena (à 1 h environ de route), sur le chemin du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Transport

Desservie par un aéroport situé à 2h30 de vol depuis Paris et 2h15 au départ de Lyon, la ville de Cordoue est facilement accessible. Une fois arrivé, vous pourrez rejoindre le centre-ville en 15 minutes de taxi à peu près.

Également desservie par une gare ferroviaire, vous pouvez également y venir en train depuis Madrid, Malaga ou Séville (en respectivement 1h45, 1 h et 40 min). Ainsi, si vous vous déplacez depuis l’Espagne, privilégiez le train, à l’aide du billet Renfe Spain Pass (qui s’obtient 6 mois à l’avance). Ce dernier, utilisable sur un mois, vous permet d’effectuer, à tarif réduit, de 4 à 10 trajets en train pour un prix variant de 195 € à 410 € en fonction du nombre de trajets que vous choisissez.

La ville est intégralement desservie par un réseau de transport, qui part du centre-ville jusqu’aux quartiers périphériques.

Le bus urbain est une bonne solution. Il circule de 6h00 du matin à 23h30. Grâce à lui, vous pourrez également rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport pour 1,15 € le ticket.