feelingo
Icon Palm

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

À la découverte des trésors naturels de la Grèce

Des îles au continent, d’Amorgos aux Météores, la Grèce offre de superbes sites naturels et des paysages entre mer et montagne d’une grande diversité, qui évoluent au fil des saisons.

Escarpé et verdoyant, le terrain est propice à de magnifiques randonnées à la découverte de ses villages cachés et de sa beauté sans cesse renouvelée. Votre séjour sera aussi l’occasion de vivre une belle aventure sportive entre plongée à la découverte de la faune et la flore marines, sorties en kayak et balade à VTT.

Partons sans plus tarder pour un inoubliable voyage nature en Grèce.

Les plus beaux sites naturels de Grèce

Amorgos

Petite perle des Cyclades, Amorgos est souvent délaissée au profit de ses voisines Mykonos et Santorin. Pourtant, elle est l’une des plus belles destinations nature de Grèce et l’une des mieux préservées.

Dans cette île qui servit de lieu de tournage au Grand Bleu de Luc Besson, le calme et la quiétude sont de mise. Depuis Katapola, vous pourrez rejoindre de petites criques isolées aux eaux peuplées de poissons colorés. Ne manquez pas le fameux monastère de la Panagia Chozoviotissa, construit directement à flanc de falaise, à 300 mètres au-dessus de la mer. Puis, partez à l’assaut des montagnes d'Aegiali à la découverte de leur flore variée (plus de 600 espèces de plantes différentes) et de ses champs d’oliviers.

Enfin, c’est aussi depuis Amorgos qu’il est possible de vivre tel Robinson Crusoé sur l’île vierge de Nikouria et ses trois superbes plages désertes.

 

 

Corfou

La plus au nord et la plus grande des îles Ioniennes, Corfou offre des paysages d’une grande diversité, des montagnes recouvertes de champs d’oliviers, des collines parsemées de pins et de cyprès, des petites criques escarpées et des plages de sable ou de galets. Dotée d’une végétation luxuriante et verdoyante tout au long de l’année, on la surnomme à juste titre l’ « Île Émeraude ».

Les voyageurs viennent ici pour se baigner et pour un brin de farniente dans la région de Paleokastrítsa, mais également pour randonner sur le mont Pantokrator, haut de 900 mètres, et plonger dans les fonds colorés de la baie de Nisaki.

L’île se visite souvent en voiture ou à scooter mais elle peut aussi être traversée du nord au sud le temps d’un trek long de 222 kilomètres.

 

 

Naxos

Avec ses monts qui culminent à plus de 1 000 mètres d’altitude, Naxos est la plus grande et la plus haute île de l’archipel des Cyclades. C’est un terrain propice à de nombreuses randonnées au sein de paysages montagneux abrupts et de vallées fertiles ponctuées d’oliviers, de vergers et de vignobles.

Côte plage, dirigez-vous sans hésiter vers celle de Plaka, beaucoup plus sauvage et isolée que ses voisines. Si vous choisissez les plages de Mikiri Vigla et Azala, place au surf et à la planche à voile pour une après-midi sportive.

La péninsule du Pélion

Entre la mer Égée et le golfe Pagasétique, la péninsule du Pélion s’étend autour du mont du même nom.

De ses plages paradisiaques aux eaux turquoise à ses épaisses forêts, elle dessine de superbes paysages habités de quelques petits villages traditionnels tels Portaria et Makrinitsa.

L’hiver, il est possible d’y chausser des skis et de dévaler les pistes de la station de Agriolefkes, perchée à 1 470 mètres d’altitude. L’été, place aux sorties en canoë dans les étroits canyons de Fakistra et de Mylopotamos.

 

 

Les Météores

Entre nature et culture, le site des Météores, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est tout simplement exceptionnel.

Au nord de la Grèce, dans la vallée du Pénée, des dizaines de monastères chrétiens orthodoxes suspendus à des pics rocheux semblent avoir poussé en pleine nature.

Totalement isolés, certains de ces édifices construits au XIVème siècle sont accessibles après une randonnée sur d’étroits sentiers escarpés. D’en-haut, la vue sur la nature environnante est à couper le souffle, et encore davantage au coucher du soleil.

Attention, le site étant religieux, une tenue correcte couvrant épaules et genoux est exigée le visiter.

 

 

La Crète

Dotée d’un riche patrimoine culturel et de superbes plages où se prélasser, la Crète est elle aussi une île d’une nature à la beauté préservée.

Terre de randonnée en Grèce s’il en est, sa côte sud, éloignée de toute route, n’est accessible qu’à pied. Au cœur de superbes paysages entre montagnes hautes de plus de 2 000 mètres, plaines peuplées de vergers et de champs d’oliviers, ses sentiers mènent vers d’innombrables gorges et vallées.

L’une des balades crétoises les plus réputées mène d’ailleurs aux gorges de Samaria, réserve de biosphère offrant des paysages assez exceptionnels.

 

 

De belles aventures en Grèce

Loin de ses plages et de ses sites archéologiques, la Grèce offre une magnifique nature où s’adonner à différentes activités sportives et goûter à un brin d’aventure.

La Grèce en randonnée

De Santorin à la péninsule du Pélion, la Grèce est une terre de randonnée propice à de longues balades à pied ou à vélo au sein de paysages variés.

Si on peut pratiquer cette activité aux quatre coins du pays, les îles restent les destinations préférées des petits et grands marcheurs. Entre nature sauvage et montagnes, champs d’oliviers et côte escarpée, elles dévoilent toute leur beauté et se découvrent le mieux à pied.

Alors, partez sur les sentiers de bergers et les chemins de pèlerins crétois en traversant gorges et lagunes. Longez la côte volcanique de Santorin ou lancez-vous à l’ascension du mont Olympe, au printemps ou en automne afin de profiter pleinement de l’aventure et de ne pas brûler au soleil souvent très chaud des étés grecs.

 

 

La Grèce version marine

En été et à la mi-saison, la Grèce continentale et sa myriade d’îles et îlots paradisiaques offrent la possibilité de s’initier à un grand nombre d’activités aquatiques.

En Crète, vous longerez la côte en kayak de mer à la découverte de ses criques isolées. Activité qui plaira aux familles comme aux amoureux, c’est surtout le meilleur moyen d’accéder à des plages désertes. Outre le kayak, il est également possible d’aller observer les fonds colorés qui entourent l’île ou encore d’y faire du paddle ou de la planche à voile, tout comme sur l’île de Naxos. Quant à la plongée, la meilleure destination reste les îles Ioniennes, au large desquelles nagent encore quelques tortues de mer.

 

 

La Grèce sous la neige

Et oui, il est aussi possible de visiter la Grèce en hiver ! Le soleil est souvent présent et, surtout, la neige qui couvre le Péloponnèse permet de s’initier ou se perfectionner à bon nombre d’activités sportives hivernales.

Si vous aimez le ski et les balades en raquettes, direction les stations de Kalávryta au pied des montagnes Chelmos et celle de Karpenísi qui se situe au fond d’une vallée au pied du mont Tymphreste.

 

 

Préparer sa valise pour partir à l’aventure en Grèce ?

Pour partir à l’aventure, il faut bien se préparer et pour cela il existe quelques indispensables à ne pas oublier.

  • Prenez des vêtements légers si vous partez entre le printemps et l’automne afin de ne pas avoir trop chaud.
  • Si vous visitez les îles, emportez un coupe-vent.
  • L’indispensable maillot de bain, les lunettes de soleil, la crème solaire à indice élevé et le chapeau seront vos meilleurs amis en été et à la mi-saison.
  • Si en revanche vous visitez la Grèce en hiver, emportez avec vous de tenues un plus chaudes et bien sûr l’équipement nécessaire si vous comptez skier.
  • Pour les randonneurs, de bonnes chaussures, ainsi que des vêtements adéquats (t-shirt anti-transpirant, pantalon ou short adapté, chaussettes épaisses…) seront de mise.
  • Enfin, une carte du pays et un dictionnaire franco-grec sauront toujours vous dépanner.